Articles de presse

Une histoire du blasphème

Une histoire du blasphème
en France
 

16,00 € / 140 pages

Sylvia Preuss-Laussinotte

Le blasphème n’est pas un objet stable, mais une construction historique à géométrie variable.

Le blasphémateur est dénoncé comme menace sociale. Objet de récupération politique, il permet d’instrumentaliser la force de la croyance religieuse pour asseoir un pouvoir, qu’il soit monarchique ou divin.

L’ouvrage remonte depuis les origines de la pénalisation du blasphème dès l’Antiquité, jusqu’à fin 2020. Qu’ils soient juifs, catholiques ou protestants, hérétiques – victimes de l’Inquisition, auteurs de crimes de lèse-majesté… –, la liste de ceux qui « outragent » est longue : châtiments corporels, emprisonnement ou peine de mort, tel était le sort réservé aux contrevenants de l’époque. On évoquera dans ce livre des affaires et des personnages qui ont marqué l’Histoire : Molière, le chevalier de La Barre, l’affaire Calas et Voltaire, Baudelaire, Flaubert, et jusqu’à nos jours les attentats de Charlie Hebdo, l’assassinat de Samuel Paty.

Télécharger le communiqué de presse >>

L'auteure :

Sylvia Preuss-Laussinotte est docteure en droit public, diplômée en ethnologie, en sociologie, en épistémologie et histoire des sciences exactes. Maître de conférences honoraire habilitée à diriger des recherches à l’Université de ParisNanterre, elle est à l’origine de la création en 2000 du Credof (Centre de recherches et d’études sur les droits fondamentaux) ainsi que d’Actualités Droits-Libertés créé en 2002 et est auteure de nombreux ouvrages dont : La Liberté d’expression (Ellipses, 2014), L’Essentiel des libertés et droits fondamentaux (Gualino, 2001).

 
Logo La librairie 215x110.webp

Commandez >>

librairie_indépendnates.png
librest.jpg
place des libraires.png