Lire un extrait >>

e-book

Enfants de la déconstruction

18,00 € / 170 pages

La déconstruction marque la fin des grandes idéologies, et la naissance d’une génération face à l’apogée d’un capitalisme libéral insécurisant.

Comment la jeunesse d’aujourd’hui peut - elle  relever les défis majeurs du siècle ? De la déshumanisation d’un monde bientôt dirigé par les algorithmes à l’émergence inéluctable de la robotisation et la réalité virtuelle, les auteurs, dans cet essai sans filtre, analysent les mutations de la jeunesse occidentale. Ils s’interrogent sur sa relation aux anciens, abordent les questions de la religion, du rapport à la croyance, la notion d’identité et la place réservée à la jeunesse dans une société où la compétition exacerbée amène à un individualisme effréné. Ils abordent le thème de la surconsommation, d’une certaine vacuité des relations humaines, ainsi que l’apparition de tensions sociales qui ne manqueront pas de surgir violemment dans notre pays.

Les auteurs définissent trois étapes-clés de la vie de tout enfant de la déconstruction : Me faire, m’aimer, me battre puis devant une situation générale pour le moins anxiogène, prônent avec espoir trois remèdes pour reconstruire : la Terre, la Culture, et les Sciences.

Vous aimerez aussi :

9791093576060.jpg

Paul Melun grandit à Bordeaux son père est agriculteur biologique et sa mère orthoptiste. Durant ses études secondaires, il découvrira l’engagement politique en prenant la tête de la contestation de la réforme des retraites de 2010 dans son lycée. Admis à Sciences Po Bordeaux, il concrétise ses désirs d’engagement en prenant la présidence de l’UNEF, syndicat étudiant. Durant ces années, il se rapproche de la politique en conseillant plusieurs élus. Diplômé de Sciences Po, Paul rejoint l’ESSEC afin d’y compléter sa formation et d’engager une carrière dans le secteur privé. Désormais Consultant en stratégie à KPMG,  il est en parallèle membre du bureau

du club D12 à Paris.

Jérémie Cornet grandit à Paris dans une éducation catholique. Il suivra une éducation secondaire

à la campagne, en Charente (Angoulême) et sera interne 

au Lycée du Futuroscope. Après une classe préparatoire littéraire au Lycée Clémenceau de Nantes il rejoint Sciences Po Bordeaux pour se spécialiser en Affaires Publiques. Enfin, il termine ses études au programme Grande École de l’ESSEC avec une spécialisation en

Big Data. Féru de technologie, il est employé chez IBM

en Conseil en Stratégie Blockchain et Intelligence Artificielle il a aussi été membre et président de plusieurs associations et fondateur d’une entreprise

sur le marché de l’art.

Articles de presse

aqui.jpg