Le péché originel,

ou le toboggan de la corruption

19,90 € / 213 pages

Il était une fois le Guatador petit État d’Amérique
centrale rongé par la concussion sévissant dans
l’entourage du dictateur Eliseo Jimenez Fonctionnaire
du ministère de l’Industrie, Juan Ramos se forge pour
sa part une réputation d’intégrité telle qu’elle lui vaut
l’onction de « Monsieur Propre » Mais à l’approche de
la quarantaine, Juan Ramos succombe à son tour à la
tentation, en acceptant un colossal pot de vin d’une
société nord américaine Il entend consacrer cette
manne financière au développement industriel de son
pays en utilisant les arcanes de l’ingénierie financière
Il échafaude de multiples montages financiers au
travers de paradis fiscaux La fréquentation de ces
derniers s’avère risquée et périlleuse, entre la cupidité
des intermédiaires complices, la curiosité insatiable
des médias et l’activisme des lanceurs d’alerte La
publication des Panama Papers ne sonnera qu’une
fausse alerte pour notre héros Il n’en paiera pas
moins la rançon de sa réussite au prix fort.

Voir un extrait >>

Jacques Salès est avocat honoraire au Barreau de Paris,

il réside à Neuilly (92).  II est licencié en droit de l’Université d’Haïti, Docteur en Droit de l’Université de Paris et Master of Laws de Harvard. Il est l’auteur de Haïti Naissance Tragique, de Une Jeunesse Dorée et de Bombes à
Retardement
publiés aux Editions France Empire, Frères de Sang et Johnnies du Léon publiés aux Editions Marie B

Articles de presse