Le mythe de la consommation.jpg

Sommaire et intro  >>

Le mythe de la consommation responsable

Vers un nouvel âge d'or de la société d'hyper-consommation

18,00 € / 160 pages

Fanny Parise

Consommer responsable ! Voilà la nouvelle injonction à la mode : il nous faut sauver le monde tout en continuant à consommer…Soyons clairs, la consommation responsable est un mythe, une fiction, qui cache mal l’émergence d’un nouvel âge d’or de la société d’hyper-consommation.
La consommation responsable, c’est d’abord un ensemble un peu confus de postures idéologiques, supposées sauver la planète, que l’auteur commence par questionner. Mais c’est aussi une vaste constellation de pratiques, soumise ici à une critique radicale, à travers une série de courts récits
anthropologiques :


- Les loisirs de la bonne conscience,
- Les baskets de la rédemption,
- L’œuf qui ne tue pas la poule,
- La paille en bambou sauvera le monde,
- L’avatar du capitalisme vert,
- La secte du jus de légumes,
- L’EvianGate,
- Le vin halal et la disruptive food,..


Selon le mythe de la consommation responsable, jamais (ou presque) il n’est question de moins consommer, bien au contraire. Jamais il n’est question de sobriété. Sa raison d’être est davantage de ré inventer la consommation, en s’appuyant sur des leviers moraux et éthiques, voire sur une
culpabilisation collective : une nouvelle tyrannie, faisant la promotion de « normes écolo verdomoralisatrices ».
Au final, la consommation responsable s’apparente à un projet de civilisation, reposant sur la soumission soi-disant consentie.

 

Articles de presse

Fanny Parise est anthropologue, spécialisée sur les questions de consommation et de pratiques culturelles.

 
Figaro le mythe de la conso responsable.jpg
novethic.jpg
Le sens du client