Des plaies qui saignent

Des plaies qui saignent,
Haïti 1804 - 1843

23,00 € / 496 pages

Jacques Salès

Haïti : naissance de la première république noire du monde libre

Dans un premier roman paru en 2012, Haïti : Naissance tragique, 1779-1803, Jacques Salès a raconté l’insurrection d’esclaves commencée presque à mains nues en 1793 qui, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, a conduit à la défaite d’une grande nation colonialiste et à la proclamation de l’indépendance, sous le nom d’Haïti, de la colonie de Saint-Domingue jusqu’alors orgueil de la France.

A partir d’éléments historiques auxquels il ajoute une touche romanesque, Jacques Salès raconte aujourd’hui les quarante années, 1804-1843, qui ont suivi l’indépendance d’Haïti. Années pendant lesquelles les plaies ouvertes pendant la colonisation puis la guerre de l’indépendance n’ont cessé de saigner. Il nous fait notamment vivre le massacre des Blancs restés dans l’ile après l’évacuation du corps expéditionnaire français ; l’assassinat de l’empereur Dessalines ; la proclamation de la République par Pétion ; la tyrannie puis la tragédie du roi Christophe ; l’aide apportée par Alexandre Pétion au Libertador Simon Bolivar ; les obstacles dressés par les Etats-Unis à la reconnaissance d’Haïti comme Etat souverain ; les négociations interminables avec la France pour la normalisation des relations entre les deux pays ; la conquête de la partie espagnole de l’ile ; les balbutiements des premières institutions républicaines ; les intrigues, conspirations, prises d’armes, scissions, tueries, carnages et guerres civiles qui ont marqué cette période et qui expliquent qu’Haïti se soit enfoncée dans la crise permanente et dans la pauvreté.

Voir un extrait >>

Jacques Salès est avocat honoraire au Barreau de Paris,

il réside à Neuilly (92).  II est licencié en droit de l’Université d’Haïti, Docteur en Droit de l’Université de Paris et Master of Laws de Harvard. Il est l’auteur de Haïti Naissance Tragique, de Une Jeunesse Dorée et de Bombes à
Retardement
publiés aux Editions France Empire, Frères de Sang et Johnnies du Léon publiés aux Editions Marie B

Articles de presse